Palerme : la capitale Sicilienne

Publié le par Famille Clos

Palerme : la capitale Sicilienne

L'excitation monte, nous voilà sur le port de Genova en Italie, devant le ferry qui va nous emmener pour deux semaines de voyages à travers la Sicile (bon pour vous sur le blog vous allez en souper pendant plus de deux semaines hein)

Au programme 20 heures de bateau pour rejoindre le port de Palerme, la capitale de l'île.

Bon je crois qu'il va falloir trouver de quoi s'occuper

Palerme : la capitale Sicilienne
Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne

Nous voilà enfin arrivés, cette ville est à couper le souffle, comme l'ensemble de la Sicile d'ailleurs.

Vous pourrez le constater au fil des semaines, cette région est vraiment très pauvre, souvent salle, mais incroyablement riche sur le plan architectural, culturel et historique.

Je crois pouvoir dire que cette île est une incontournable de l'Italie.

Mais revenons à Palerme, installez-vous confortablement, c'est parti pour la visite :

Palerme : la capitale Sicilienne

Non je ne vous ai pas menti, je ne vous fait pas visiter Paris mais bel et bien Palerme. Ici aussi vous avez un obélisque bien que celui-ci n'ait pas été livré par l’Égypte.

Palerme : la capitale Sicilienne

Voilà l'architecture type des bâtiments de Sicile hors centre historique. Il y a un vrai clivage entre les centres historiques et les "périphéries" sur l'île.

Palerme : la capitale Sicilienne

Nous voilà arrivés devant la "porte d'entrée" du quartier historique de la ville. Contrairement à beaucoup d'autres villes de l'île, celui de Palerme est vraiment très imposant en superficie. Comptez une journée complète pour le survoler, au moins 2 de plus pour entrer dans le détail.

Palerme : la capitale Sicilienne

Comme l'ensemble de l'Italie mais peut-être d'avantage encore ici, la Sicile est restée très pieuse et vous verrez partout des signes catholiques.

Allergique s'abstenir.

Frottez vous bien les yeux, allumez la lumière et mettez vos lunettes ! Je vous emmène voir mon coup de cœur de cette cité : la chapelle Palatine.

Située au sein du palais des Normands, elle fut terminée et consacrée en 1143. Mélange d'art byzantin, orthodoxe et arabe (la ville a été attaquée et prise à de nombreuses reprises et donc a été sous différentes influences) le résultat est saisissant.

Je vous laisse admirer quelques clichés mais je vous assure que rien que pour elle, ça vaut le coup de venir à Palerme.

Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne
Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne
Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne

J'espère que vous n'êtes pas déjà atteint de cécité, ébloui par tant de beauté car ce n'est pas fini. Restez avec nous, la visite continue.

A proximité du palais des Normands se trouve la cathédrale de Palerme qui n'a rien à envier à sa collègue.

Voyez plutôt :

Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne
Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne
Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne
Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne

A l'intérieur de la cathédrale, vous aurez accès à un musée sur l'histoire de l'édifice. Vous pourrez y voir de nombreux objets ayant appartenu à de grands évêques de l'île.

L'entrée est payante.

Voici certains de ces précieux objets (comme ça si vous ne voulez pas payer l'entrée...)

Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne
Palerme : la capitale Sicilienne

Le billet d'entrée du musée vous donne aussi accès à la crypte de la cathédrale.

Palerme : la capitale Sicilienne

Qui dit crypte dit tombes, notamment celle d'un roi !

Palerme : la capitale Sicilienne

Une dépouille forcement bien gardée ...

Pour nous remettre de toutes ces émotions, un petit tour en calèche !

Le prix est assez salé, mais ici beaucoup de choses sont négociables (des offres que l'on ne peut pas refuser dixit don Corleone), le tour de calèche en fait partie.

Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne
Palerme : la capitale Sicilienne

Le carrefour des "4 portes" de Palerme

Palerme : la capitale Sicilienne

Le lycée classique Vittorio Emanuele se situe sur la même esplanade que la cathédrale.

Il faut savoir qu'en Sicile toutes les villes ont un lycée, un bâtiment, un square, une rue ou une avenue au nom de Vittorio Emanuele qui fut un roi de Sicile.

Palerme : la capitale Sicilienne

On rigole pas avec les élections en Sicile.

Palerme : la capitale Sicilienne

Puisqu'on parle politique, voici le bureau de poste fondé par Mussolini !

Voici deux exemples des nombreux théâtres que vous rencontrerez en ville.

Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne
Palerme : la capitale Sicilienne

Oufff ! Une pause s'impose ...

Palerme : la capitale Sicilienne

Puisqu'on vous disait que la ville est riche en influence arabe, alors BIM ! Ici aussi, vous avez un souk !

Autre exemple de l'architecture ottomane que vous rencontrerez : le palais aux 5 coupoles

Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne
Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne

Nous terminerons notre visite par le marché Popincourt Sicilien.

Une rue entière dédiée aux brocanteurs. Si vous n'y trouvez pas votre bonheur, vous ne le trouverez nul part ailleurs.

P.S : ce n'est pas un camp de gitans !

Palerme : la capitale SiciliennePalerme : la capitale Sicilienne

Ce fut pour nous une journée inoubliable (bien que fatigante, faut aimer marcher)

J'espère que nous vous avons donné envie d'y aller vous aussi et que vous en reviendrez chargé de souvenirs impérissables.

Si vous avez besoin d'autres infos ou besoin de conseils, laissez un commentaire ;)

PS de Matoche : Je n'ai pas trouvé de chinois à Palerme.

Publié dans etranger

Commenter cet article