Test du réchaud dit "de secours" M71 de l'armée suisse

Publié le par Famille Clos

Cela fait un moment qu'il trainait dans mon placard et je me suis enfin décidé à l'emmener avec moi en sortie.

Il s'agit du réchaud en dotation dans l'armée suisse et qui selon moi à tout à fait sa place dans un fond de sac et / ou dans n'importe quel BOB. Pour différentes raisons dont je vous parlerai tout à l'heure je ne conseille vraiment pas de le glisser dans un EDC.

Voici le test en image :

Vous avez environs 1H de combustion continu avec ce réchaud, ce qui permet de faire cuire pas mal de choses. Seul ou à deux vous pouvez partir deux à trois jours avec ce réchaud suivant votre consommation.

Le support n'est pas exclusif à ce modèle. Vous pouvez également l'utiliser avec d'autres marques de réchaud.

Faible encombrement, il est léger et pet être glissé un peu partout.Bien que je ne le recommande absolument pas, en prévention pour un éventuel incendie, vous pouvez tout à fait le laisser dans votre voiture pour un repas improvisé.

Il est rechargeable. Une fois l'alcool consommé entièrement vous pouvez de nouveau le remplir et l'utiliser encore et encore.

Le gel étant relativement dense, je n'ai pas eu de problème d'étanchéité, rien à couler en dehors de la boîte ni même n'a bougé à l'intérieur de celle-ci. Il faut dire aussi que je l'ai rapidement réutiliser et qu'elle n'a pas été ni trimballée ni stockée trop longtemps.

Un large panel pour allumer le feu : briquet, allumette ou même au firesteel ça fonctionne très bien, l'alcool étant très inflammable. Qui plus est vous arriverez à l'allumer même à basse température, en cas de vent, presque par tout les temps.

Si vous préférez les feu de camps le gel peut très bien vous servir à démarrer facilement votre feu.

Enfin il ne coûte pas cher, seulement 3€.

Malheureusement vous vous en doutez bien il existe un certains nombre d'inconvénients.

Le pas de vis de la boîte est assez fragile, si vous le détériorez en cas de choc par exemple vous ne pourrez plus vous servir du réchaud qu'une seule fois.

L'alcool dégage une odeur assez désagréable dont il n'est pas évident de se débarrasser quand on est à l'extérieur. Pensez à le ranger dans votre sac à dos dans un ziplock ou du moins dans une poche à l'écart de vos vêtements ou de votre popote. Ne l'utiliser pas non plus dans votre tente ou sous un tarp trop bas pour ne pas être incommodé par l'odeur d'alcool.

Bien qu'il soit possible de le recharger il faut bien reconnaître que l'alcool gélifié coûte bien plus cher que de l'alcool liquide. Par conséquent il vaut peut-être mieux considérer ce réchaud comme étant à usage unique.

Enfin ne compter pas trop sur les allumettes fournies avec elles sont vraiment de piètres qualités.

Voilà donc un objet de qualité à condition de connaître ses limites et ses "précautions d'usage". Pour son prix dérisoire et son faible encombrement il peut être classé parmi les incontournables.

Lors d'un bivouac rien de tel qu'un bon repas chaud pour vous remonter le moral.

Nous répondrons bien volontiers à toutes les questions que vous nous poserez dans les commentaires ;)

Publié dans matos

Commenter cet article